Orson Scott Card La porte des mondes


Le prophète rouge (Red prophet,1988)
Traduit par Patrick Couton
1) L'Atalante 1992
    411 pages     2-905158-66-2
2) Edition Gallimard Coll. Folio SF n15  (2000)
    464 pages     2-07-041575-9
Uchronie. Date de la divergence :  1774
Les Chroniques d'Alvin le Faiseur

Le Septième Fils
Le prophète rouge
L'apprenti
L'apprenti Alvin et le soc bon-rien
Le compagnon
L'Homme-au-grand-sourire
Flammes de vie

Interview de Orson Scott card
Quatrième de couverture

" La terre est avec moi, frère, dit Ta-Kumsaw. Je suis le visage de la terre, la terre est mon souffle et mon sang.
- Alors j'entendrai battre ton coeur dans le pouls du vent, dit Lolla-Wossiky.
- Je rejetterai l'homme blanc à la mer", dit Ta-Kumsaw.

1810, sur la Frontière des pionniers américains. Promis à l'avenir mystérieux et grandiose d'un "Faiseur", si les forces du mal ne parviennent pas à le détruire, Alvin a 10 ans. Le voici qui découvre le monde des hommes rouges dont l'existence se confond avec les rythmes de la nature et de sa "musique verte". Nouvelles épreuves, plus rudes; nouvelles révélations, plus extraordinaires. Après Le septième fils, Le prophète rouge ouvre Les Chroniques d'Alvin à l'embrasement de l'Histoire, dans un récit magique et flamboyant.

 

© La Porte des Mondes et Icarus
Toutes les critiques sont copyright © 1999 par leurs auteurs.

 Dernière mise à jour de cette page :