Orson Scott Card La porte des mondes



Le Septième Fils (Seventh son, 1987)
Traduit par Patrick Couton
1) L'Atalante 1991
    315 pages     2-905158-51-4
2) Edition Gallimard Coll. Folio SF n14 (2000)
    368 pages     2-07-041574-0
Uchronie. Date de la divergence :  1774
Les Chroniques d'Alvin le Faiseur

Le Septième Fils
Le prophète rouge
L'apprenti
L'apprenti Alvin et le soc bon-rien
Le compagnon
L'Homme-au-grand-sourire
Flammes de vie

Interview de Orson Scott card
Quatrième de couverture
Au bord de la rivière Hatrack, près des forêts profondes où règne encore l'Homme Rouge, un enfant va naître en des circonstances tragiques. Un enfant au destin exceptionnel. Septième fils d'un septième fils, il détiendra, dit-on, les immenses pouvoir d'un "Faiseur". Si les forces du mal ne parviennent à le détruire. Car il existe un autre pouvoir, obscur, prêt à tout pour l'empêcher de vivre et de grandir. Nous sommes dans les années 1800, sur la terre des pionniers américains. Mais dans ce monde parallèle opèrent charmes et sortilèges, on y possède des talents à la dimension magique, et les ombres de présences bienveillantes ou maléfiques rôdent dans la nature.

D'une épopée réelle, celle de la jeune Amérique, Orson Scott Card fait une "fantasy" totalement originale, à la fois conte, roman de mystère et d'aventure. Il s'y affirme comme un des plus grands créateurs d'univers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


© La Porte des Mondes et Icarus
Toutes les critiques sont copyright © 1999 par leurs auteurs.

 Dernière mise à jour de cette page :